Au-delà de 125 palmiers – Pauline DESNUELLES

125palmiers

La Remanence, 17 avril 2015, 108 pages

Présentation de l’éditeur :

Alma mène une existence routinière avec son jeune fils Léopold et son mari. Lorsque ce dernier part pour de longs mois en Antarctique à l’occasion d’une mission scientifique, l’univers de la jeune femme vacille. Accompagnée de Léopold, auquel la lie un amour fusionnel, elle fuit la ville et roule sans se retourner. Ils s’installent dans une vieille villa au bord de la Méditerranée. Elle y fait la connaissance d’un vieillard mythomane, écrivain esseulé, puis de son fils Gaspard.

Sous le charme des Pyrénées-Orientales, Alma se laisse aller à goûter cette douce échappée. Peu à peu, elle se libère de sa fragilité, de sa retenue, et se réconcilie avec une sensualité longtemps enfouie au plus profond d’elle-même. Elle sent alors renaître en elle des forces intérieures, comme resurgissent à l’esprit les paysages oubliés.

Mon avis :

Un personnage principal tout en douceur, lié à son fils par un lien maternel fort. Un mari absent dont on sent que le caractère autoritaire a fait perdre pied à Alma, au fil des jours.

J’ai aimé ce retour aux sources, ce retour au pays de l’enfance et de la mer. Alma se lance même dans l’apprentissage de la planche à voile.

J’ai aimé lire cette renaissance lente.

Seule la fin, incertaine, m’a déçue. Mais sait-on de quoi l’avenir sera fait ?…..

L’image que je retiendrai :

Celle des histoires lues à Léopold chaque soir, dont l’une ouvre le récit.

Merci Yv pour ce beau livre voyageur avec lequel j’ai passé une belle après-midi hors du temps. Hélène a un avis plus mitigé, il s’envole maintenant vers Zazy…

Publicités

18 commentaires Ajouter un commentaire

  1. aifelle dit :

    La fin t’a déchue ?? c’est grave Docteur ? (je me moque ….)

    J'aime

    1. alexmotamots dit :

      Oups, problème de clavier, bien sûr 😉

      J'aime

  2. Le fin incertaine m’intrigue. Mais ce que tu dis du reste ne me convainc pas à tenter l’aventure.

    J'aime

    1. alexmotamots dit :

      Une jolie lecture, je confirme.

      J'aime

  3. zazy dit :

    Je vais le lire bientôt

    J'aime

    1. alexmotamots dit :

      Il part demain ! Bises

      J'aime

  4. Je vais le laisser de côté, j’ai peur de m’ennuyer

    J'aime

    1. alexmotamots dit :

      Ceci dit, il est très court.

      J'aime

  5. Hélène dit :

    Comme tu le sais j’ai beaucoup moins aimé que toi…

    J'aime

    1. alexmotamots dit :

      Oui, j’ai lu ton avis mitigé.

      J'aime

  6. sous les galets dit :

    Le titre est curieux je trouve et assez tentant…je crains un peu le côté huis-clos et immobile, je me trompe ?

    J'aime

    1. alexmotamots dit :

      Non, pas vraiment, la mer est là comme élément d’horizon. Yv le fait voyager.

      J'aime

  7. Yv dit :

    Ravi qu’il t’ait plu, j’ai beaucoup aimé aussi cette renaissance au bord de la mer et ce titre très beau

    J'aime

    1. alexmotamots dit :

      Tout comme toi, j’ai aimé cette renaissance également. Merci encore pour cette découverte.

      J'aime

  8. Géraldine dit :

    Pourquoi pas, je vais voir si je peux le trouver à la bib’

    J'aime

    1. alexmotamots dit :

      Yv le fait voyager.

      J'aime

  9. sudisine dit :

    Celui là je le note et tant pis si la fin n’est pas à la hauteur des espérances des lecteurs. 🙂

    J'aime

    1. alexmotamots dit :

      Yv le fait voyager. Un beau texte.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s