Titus n’aimait pas Bérénice – Nathalie AZOULAI

POL, 20 août 2015, 320 pages Présentation de l’éditeur : Quand on parle d’amour en France, Racine arrive toujours dans la conversation, à un moment ou à un autre, surtout quand il est question de chagrin, d’abandon. On ne cite pas Corneille, on cite Racine. Les gens déclament ses vers même sans les comprendre pour…