Sombre est mon coeur – Anti TUOMAINEN

sombre-coeur

Fleuve Editions, 8 octobre 2015, 304 pages

Présentation de l’éditeur :

À une heure de route d’Helsinki, entre l’immense forêt et la côte battue par les vents, Aleksi prend ses fonctions au manoir de Kalmela – un monde d’ombres et de silences… Étrange nouveau gardien que ce jeune homme ténébreux, solitaire, traversé de désirs contradictoires.

Étrange également la ronde qu’il mène avec la cuisinière, mutique, et la fille de la maison, aussi hautaine que cajoleuse. Étrange enfin la complicité menaçante que lui impose son sulfureux patron, le millionnaire Henrik Saarinen… Car Aleksi n’est pas là par hasard.

Vingt ans auparavant, sa mère succombait sauvagement sous un poignard anonyme – affaire classée pour tous sauf pour lui qui ne vivrait plus, désormais, que pour trouver des réponses.
Pour y arriver, il a tout sacrifié : son métier, ses désirs, jusqu’à l’amour d’une fille.
Cette obsession le dévore encore, aujourd’hui qu’il croit toucher au but.

Mon avis :

Ca commence par une scène choque pour le moins frappante. Pourtant, on ne peut pas dire que j’ai suivi avec grand intérêt cette histoire. Certes, le personnage d’Aleksi est intéressant et le mystère qui entoure la disparition de sa mère plutôt prenant. Mais, je n’ai pas réussi à m’attacher aux différents personnages, demeurés bien mystérieux tout au long de ma lecture.

Il règne dans le manoir un atmosphère étrange et Aleksi se laisse porter par les silences de chacun, sans chercher à percer le mystère. Les événements se précipiteront malgré lui.

Une ambiance et des personnages qui restent flous. Qui plus est, Aleksi préfère souvent se déplacer dans la pénombre, les vases sont très présents tout au long de la narration (faut-il y voir un quelconque symbole ?…..)

Les explications finales, intéressantes, ne sauvent pourtant pas des platitudes du roman.

L’image que je retiendrai :

Celle des noeuds que la mère d’Aleksi gardait en souvenir.

Publicités

16 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Aifelle dit :

    Je passe donc, vu ton peu d’enthousiasme ..

    J'aime

    1. alexmotamots dit :

      Pas une lecture indispensable, en effet.

      J'aime

  2. eveyeshe dit :

    je pense que je vais passer aussi. quand tu n’es pas emballée en général, il faut suivre ton impression.

    J'aime

    1. alexmotamots dit :

      Merci de me faire autant confiance.

      Aimé par 1 personne

  3. hillerhodan dit :

    Plus l’angoisse de la grande nuit polaire.
    Bisous Alex

    J'aime

    1. alexmotamots dit :

      Cela ne doit pas être facile à vivre, en effet.

      J'aime

  4. Ha ! Je veux absolument le lire celui-ci, rien que le titre me plait ^^

    J'aime

    1. alexmotamots dit :

      J’attends ton ressenti sur cette lecture, alors.

      J'aime

  5. Yuko dit :

    Un avis des plus mitigé donc… Je passe (pourtant le titre avait l’air prometteur…)

    J'aime

    1. alexmotamots dit :

      Le titre m’avait plu, en effet.

      J'aime

  6. Violette dit :

    comme je suis contente de pouvoir passer ! 🙂

    J'aime

    1. alexmotamots dit :

      Je te comprends….

      J'aime

  7. manue dit :

    J’avais vu le résumé de ce livre il me semblait bien pourtant…
    C’est dommage qu’il ne t’ai pas convaincu…

    Sinon pour Horrorstör il est pas mal en effet, le cadre change je trouve c’est original ! Si tu le lis je serais contente d’avoir ton avis ! 🙂

    J'aime

    1. alexmotamots dit :

      Je note Horrorstor, j’espère qu’il croisera ma route un jour.

      J'aime

  8. Géraldine dit :

    Bon, ben je passe…

    J'aime

    1. alexmotamots dit :

      Je te comprends…..

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s