Otages intimes – Jeanne BENAMEUR

otages-intimes

Actes Sud, 19 août 2015, 176 pages

Présentation de l’éditeur :

Photographe de guerre, Etienne a toujours su aller au plus près du danger pour porter témoignage. En reportage dans une ville à feu et à sang, il est pris en otage. Quand enfin il est libéré, l’ampleur de ce qu’il lui reste à ré-apprivoiser le jette dans un nouveau vertige, une autre forme de péril.

De retour au village de l’enfance, auprès de sa mère, il tente de reconstituer le cocon originel, un centre duquel il pourrait reprendre langue avec le monde. Au contact d’une nature sauvage, familière mais sans complaisance, il peut enfin se laisser retraverser par les images du chaos.

Dans ce progressif apaisement, se reforme le trio de toujours. Il y a Enzo, le fils de l’Italien, l’ami taiseux qui travaille le bois et joue du violoncelle. Et Jofranka, l’ex petite fille abandonnée, avocate à La Haye, qui aide les femmes victimes de guerres à trouver le courage de témoigner. Ces trois-là se retrouvent autour des gestes suspendus du passé, dans l’urgence de la question cruciale : quelle est la part d’otage en chacun de nous ?

Mon avis :

Commencer un nouveau roman de cette auteure, c’est devoir prendre le temps : le temps des phrases ciselées et des mots qui sonnent ; le temps de sentir ce qui se passe en les personnages ; le temps de penser à ce qui résonne en nous.

Toutefois, ce roman m’a moi plu que les précédents de l’auteure que j’ai lu : en faisant plus long, l’auteure va moins à l’essentiel que dans « Les demeurées« , par exemple.

Et puis je n’ai pas ressenti d’attachement particulier avec les personnages, si ce n’est avec celui de la mère qui cultive son jardin.

Un sujet difficile qui ne m’emballait pas de prime abord, qui plus est.

Toutefois, une lecture qui laissera une certaine empreinte car elle touche à l’essence même de la vie.

L’image que je retiendrai :

Celle de la servante dans ce pays en guerre, qui dispose des photos autour de son maître mourant.

Publicités

29 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Aifelle dit :

    Je le lirai sûrement, mais je vais attendre qu’il soit en bibli.

    J'aime

    1. alexmotamots dit :

      Je te comprends, je fais pareil.

      J'aime

  2. jostein59 dit :

    Je pense avoir préféré Profane mais comme tu le dis, les mots de Benameur se faufile en nous. C’est magique.

    J'aime

    1. alexmotamots dit :

      Mon préféré reste « Les demeurées ».

      J'aime

  3. Luna dit :

    Je ne suis pas sure que l’écriture de l’auteur me plaise… A tenter donc !

    J'aime

    1. alexmotamots dit :

      Ses romans plus courts me plaisent mieux. Tu peux tenter.

      J'aime

  4. Hélène dit :

    Un des premiers avis mitigé que je lis sur ce livre, les autres sont enthousiastes ! Je n’avais pas été très convaincue par le seul que j’ai lu, peut-être faudrait-il que je continue plutot par les « demeurées » alors ?

    J'aime

    1. alexmotamots dit :

      Il reste mon préféré à ce jour.

      J'aime

  5. hillerhodan dit :

    Pourquoi ces journalistes vont se faire tuer ????

    J'aime

    1. alexmotamots dit :

      Non, je ne te dirai pas.

      J'aime

  6. hillerhodan dit :

    Ah les bises j’oubliais

    J'aime

  7. Jerome dit :

    C’est ça, elle touche à l’essence de la vie. Et ce roman m’a permis de retrouver une plume que j’apprécie particulièrement après la déception de « Profanes ».

    J'aime

    1. alexmotamots dit :

      Moins convaincue par cet opus pour ma part.

      J'aime

  8. Violette dit :

    c’est le premier avis pas trop emballé que je lis… Je ne suis pas une fan de Benameur mais je lirai peut-être ce roman.

    J'aime

    1. alexmotamots dit :

      Je suis restée sur ma très bonne impression des Demeurées.

      J'aime

  9. zazy dit :

    Je l’ai noté, noté, noté…

    J'aime

    1. alexmotamots dit :

      Y’a plus qu’à…..

      J'aime

  10. Karine:) dit :

    Je suis en train d’écouter mon premier Benameur… j’aime mais je trouve ça un peu lent… peut-être est-ce le côté audio… Quand à Les demeurées, j’ai peeeeur de ce roman!

    J'aime

    1. alexmotamots dit :

      Mais il est très court. C’est pour cela que je trouve des longueurs dans ses romans plus longs.

      J'aime

  11. j’ai du mal avec cette auteure, j’ai aimé le sujet et le démarrage avec le passé d’otage très bien décrit mais ensuite je me suis désintéressée des personnages

    J'aime

    1. alexmotamots dit :

      Tout comme moi. Seul le personnage de la mère a trouvé grâce à mes yeux.

      J'aime

  12. Je vais bientôt le lire, je pense que je vais adorer 🙂

    J'aime

    1. alexmotamots dit :

      J’attends ton avis…..

      J'aime

  13. Géraldine dit :

    Pour moi, Jeanne Bennameur est une auteure incontournable, même si le sujet est difficile, je le lirai.

    J'aime

    1. alexmotamots dit :

      J’attends donc ton avis avec impatience.

      J'aime

  14. titoulematou dit :

    acheté… je n’ai plus qu’à le lire…pendant les vacances je pense!

    J'aime

    1. alexmotamots dit :

      Vivement les vacances, alors !

      J'aime

      1. titoulematou dit :

        en vacances .. et je suis presque sure que je n’aurais pas le temps de le lire 😦

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s