Les producteurs – Antoine BELLO

producteurs

Gallimard, 12 mars 2015, 528 pages

Présentation de l’éditeur :

Sliv Dartunghuver vient d’accéder aux instances dirigeantes du Consortium de Falsification du Réel, organisation secrète internationale qui s’efforce de maintenir une harmonie relative sur la planète en construisant de toutes pièces les légendes dont l’humanité a besoin. Or le CFR est dans la tourmente, menacé par la divulgation de documents internes et décrédibilisé par plusieurs échecs (dont la création d’Al-Qaida, pure fiction née des cerveaux des falsificateurs du CFR dans le but de faire comprendre au monde la menace de l’extrémisme islamiste).

Avec l’aide de ses amis Youssef et Maga, et de la belle et redoutable Lena, Sliv se lance dans une série de mystifications toujours plus audacieuses, qui l’entraînent de Hollywood à Hong Kong, de Sydney à Veracruz, et jettent un jour nouveau sur l’élection d’Obama, l’épidémie de grippe H1N1 et la découverte d’une fascinante cité maya.

La jubilation de l’auteur à échafauder des scénarios vertigineux transparaît à chaque page de ce récit à la fois divertissant et profond.

Mon avis :

Dernier volet de la trilogie, je dois avouer que j’avais hâte de le finir. Oui, l’auteur s’en donne à coeur joie, mais trop de répétitions et de flash-back ont quelque peu gâchés ma lecture.

J’ai toutefois aimé l’épisode sur Sarah Palin. Mais j’ai regretté que l’on ne sache pas, au final, qui avait volé la fameuse mallette (même si cela n’a pas d’importance). L’histoire du codex maya ne m’a pas passionné, en revanche.

Je crois que je préfère l’auteur dans ses romans « one-shot ».

L’image que je retiendrai :

Celle du personnage de Nick Flynn qui se prend au jeu de son personnage et défie les autorités mexicaines.

Publicités

12 réflexions sur “Les producteurs – Antoine BELLO

  1. on dirait tu es restée sur ta faim finalement ?
    pour l’instant, j’ai moins envie de polar thriller et autres. en général, j’en lis quand je suis épuisée pour mettre mes neurones au repos…
    j’en ai quand même une collection qui m’attend donc 1 challenge polars pendant ma cure l’été prochain, et un de temps en temps….

    J'aime

    • Oui, heureusement ! J’essaie de me réserver les trilogies pour les vacances. Mais parfois, avec les réservations de la BM, ce n’est pas toujours possible (ces gens qui ne rendent jamais dans les temps).

      J'aime

  2. Bonsoir Alex, ce dernier volet n’était pas indispensable, selon moi. Les deux premiers m’avaient plu, surtout le premier. Et puis le fait que Lena Thorsen devient presque sympathique, je n’y ai pas trop cru. Bonne soirée.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s