La joueuse de go – Shan SA

joueuse-go

Gallimard, 15 janvier 2003, 325 pages

Résumé de l’éditeur :

Depuis 1931, le dernier empereur de Chine règne sans pouvoir sur la Mandchourie occupée par l’armée japonaise. Alors que l’aristocratie tente d’oublier dans de vaines distractions la guerre et ses cruautés, une lycéenne de seize ans joue au go. Place des Mille Vents, ses mains infaillibles manipulent les pions. Mélancolique mais fiévreuse, elle rêve d’un autre destin.  » Le bonheur est un combat d’encerclement.  » Sur le damier, elle bat tous ses prétendants.

Mais la joueuse ignore encore son adversaire de demain : un officier japonais dur comme le métal, à peine plus âgé qu’elle, dévoué à l’utopie impérialiste. Ils s’affrontent, ils s’aiment, sans un geste, jusqu’au bout, tandis que la Chine vacille sous les coups de l’envahisseur qui tue, pille, torture.

Mon avis :
L’intérêt de ce roman résidé dans la description de la vie mandchoue sous l’occupation japonaise, de ses us et coutumes concernant la vie des jeunes filles (mariage imposé) et un peu de médecine chinoise.
Le point de vue du japonais est intéressant également, car on apprend la façon de fonctionner de l’armée japonaise, ainsi que le monde des geishas.
L’histoire d’amour, elle, est plus convenue, même si son originalité fait l’attrait du roman : les protagonistes se courtisent autour d’une partie de jeu de go.
L’image que je retiendrai :
En refermant ce roman, j’ai une forte envie de me plonger dans les règles de ce jeu mysterieux.
Publicités

14 réflexions sur “La joueuse de go – Shan SA

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s