Joseph – Marie-Hélène LAFON

joseph

 

Lu sur Liselotte en format ePub

Résumé de l’éditeur :

Joseph est ouvrier agricole, dans une ferme du Cantal. Il a bientôt soixante ans. Il connaît les fermes de son pays, et leurs histoires. Il est doux, silencieux. Il a aimé Sylvie, un été, il avait trente ans. Elle n’était pas d’ici et avait beaucoup souffert, avec et par les hommes. Elle pensait se consoler avec lui, mais Joseph a payé pour tous. Sylvie est partie au milieu de l’hiver avec un autre. Joseph s’est alors mis à boire, comme on tombe dans un trou.


Joseph a un frère, marié, plus beau et entreprenant, qui est allé faire sa vie ailleurs et qui, à la mort du père, a emmené la mère vivre dans sa maison. Joseph reste seul et finira seul. Il est un témoin, un voyeur de la vie des autres.

Mon avis :

Un récit poignant sur la vie d’un journalier, un métier comme il n’en existe plus.

La narration est axée sur le personnage, ses souvenirs, sa vie. Ses petites joies et ses grandes peines. La vie qui s’en va, doucement.

Un homme proche des animaux et qui sait se faire apprécier là où il travaille.

Un homme qui m’a touché par sa simplicité et son besoin de s’effacer, tout le temps.

Son problème avec l’alcool ne m’a pas touché plus que cela, plutôt le fait que cela ai mis entre parenthèses des années de sa vie.

Un homme qui aurait pu être un de mes arrière grand père.

L’image que je retiendrai :

Celle de la mère partie en Normandie pour aider sa belle fille avec les jumelles, laissant Joseph.

Publicités

30 réflexions sur “Joseph – Marie-Hélène LAFON

  1. Il est dans ma PAL. Quand j’ai vu l’auteur dans l’émission de François Busnel, j’ai tout de suite eu envie de découvrir ce livre et ton avis me conforte dans cette idée ! A bientôt

    J'aime

  2. Lorsque j’avais rencontré marie Hélène Lafon chez mon oncle lors d’un apéro il y a presque 2 ans déjà, Marie hélène en terminait l’écriture, dans le Cantal où nous nous trouvions. Je n’ai pas encore eu l’occasion de lire Joseph !

    J'aime

  3. Bonjour, je découvre ton blog via celui de Comète. Marie-Hélène Lafon est une des auteurs préférées de ma bibliothécaire. Elle ne manque pas une occasion de nous glisser son nom lors de nos réunions du cercle de lecture :-). J’ai tenté Les derniers indiens. Je n’ai pas accroché. Mais je pense que je ne l’ai pas lu à un bon moment. Je retenterai l’un de ses écrits.

    J'aime

  4. Dans ma LAL, c’est une auteure que j’aime beaucoup depuis ma lecture de « Le soir du chien » (pas sûre du titre mais il me semble que c’est ça) et que j’avais adoré !! Tu me donnes envie de le relire tiens ;à) Bises Alex, bon week end

    J'aime

  5. Pingback: Grossir le ciel – Franck BOUYSSE | Mot-à-Mots

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s