Le fils – Michel ROSTAIN

Pocket, 5 janvier 2012, 150 pages Résumé de l’éditeur : On peut vivre avec ça. Ça, la mort d’un enfant. Orphelin de son fils, Michel Rostain lui prête sa voix. Il dit la douleur d’en haut, la mémoire en face. L’avant et l’après. L’énigme avec pudeur. La vie continue. Les mots restent. Mon avis :…